Le lâcher-prise : Se libérer pour mieux vivre

Advertisements

Extrait :

Je viens de rompre avec Lisa, mon amie. Nous étions ensemble depuis 3 ans. C’est la deuxième fois que je vis une rupture vraiment douloureuse. Je réfléchis, j’essaie de comprendre pourquoi je ne parviens pas à rester en couple. Je ressens cela comme un échec.
J’admets que je ne suis pas toujours de bonne humeur et que j’ai tendance à voir les choses de façon négative. Mais je fais des efforts. J’essaie de m’améliorer. Lisa me dit qu’elle en a eu assez de me voir lire dans le fauteuil, de ne pas vouloir sortir, d’être casanier. Mais je ne l’empêchais pas d’aller au restaurant avec ses copines. Je n’apprécie pas trop leur compagnie, et les dîners en tête à tête, je préfère les faire à la maison. Si j’aime être chez moi, est-ce une raison pour me quitter ? Je ne comprends pas. Je pensais que Lisa m’aimait suffisamment pour supporter mes défauts. Je me suis trompé… Voilà le genre de pensées que j’ai eu pendant un certain temps. Heureusement, mon ami Olivier m’a dit :
“Arrête de te prendre la tête, lâche !”. J’ai été surpris parce que c’est exactement ce que je faisais, je me prenais la tête. Sur ses conseils, j’ai essayé de ne plus penser et, effectivement je me suis senti mieux. La douleur a cessé. Mais ça n’a pas duré. Deux minutes plus tard, j’ai replongé dans mes idées noires. Je n’arrivais pas à faire taire ce flot de pensées. J’ai donc décidé d’examiner ce qui me faisait souffrir.

Format : pdf

Taille : 3 MB

Advertisements

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Advertisements

LIVRES recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *