La semaine de 4 heures

Advertisements

Extrait :

« Art de vivre », ça vous dit quelque chose ? Oui, bien sûr. Mais êtes-vous prêt à rayer « mode de vie »

de votre vocabulaire pour le remplacer, précisément, par « art de vivre » ? Probablement. Pour nous en

assurer, examinons ensemble les doutes et les craintes qui assaillent ceux qui s’apprêtent à faire le grand

saut pour rejoindre les Nouveaux Bienheureux.

Faut-il que je quitte ou que je déteste mon travail ? Dois-je avoir le goût du risque ?

« Non », « non » et « non ». Utiliser les pouvoirs du Jedi pour disparaître de votre bureau ou inventer des

activités pour financer votre art de vivre, il y a des chemins de toutes les couleurs, pour tous les goûts.

Comment, quand on est salarié d’une grande entreprise, part-on explorer les merveilles cachées de la

Chine pendant un mois et en appelle-t-on à la technologie pour n’en rien laisser savoir ? Comment crée-t-

on une entreprise qui marche toute seule et vous rapporte 80 000 € par mois ? Vous saurez tout.

Faut-il que je sois jeune et célibataire ?

Absolument pas. Ce livre s’adresse à tous ceux qui en ont assez de remettre leur vie à demain et ont envie

d’en déguster les fruits ici et maintenant. Du jeune homme de 21 ans qui conduit une Lamborghini à la

mère célibataire qui a parcouru le monde pendant 5 mois avec ses deux enfants, l’aventure, comme on le

verra, est ouverte à tous. Si vous en avez assez de l’ordinaire et si vous êtes prêt à entrer dans un monde

d’options infinies, ce livre est pour vous.

Devrai-je voyager ? C’est seulement de plus de temps dont j’ai envie.

Advertisements

Non. C’est une option parmi d’autres, rien de plus. L’objectif est de vous rendre libre de votre temps et de

vos mouvements. À vous ensuite d’utiliser cette liberté comme bon vous semble.

Faut-il que je sois né riche ?

Non. Mes parents n’ont jamais gagné plus de 50 000 € par an à eux deux et je travaille depuis l’âge de

14 ans. Je ne suis pas Rockefeller et vous n’avez pas non plus besoin de l’être.

Dois-je être diplômé d’une grande école ?

Pas du tout. La plupart des modèles que nous croiserons dans ce livre n’ont pas usé leur jeunesse sur les

bancs où se forment les élites et certains ont même abandonné leurs études. Les grandes écoles et autres

universités prestigieuses sont des endroits formidables, mais ne pas sortir de l’une d’elles présente des

avantages méconnus. Aux diplômés des meilleures écoles les postes à hauts revenus et 80 heures de

travail la semaine. Hors 15 à 30 années de labeur qui vous broient l’âme, point de salut. C’est en tout cas

ce que l’on a réussi à nous faire croire. Ce que j’en sais ? Je suis passé par là et j’ai vu les ravages. Il est

temps de changer le cours des choses.

Format : pdf

Taille : 4 Mb

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Advertisements

Related Posts

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here