Home Blog

Those Other College Expenses You Aren’t Thinking About

1
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elites. Nulla convallis egestas rhoncusa. Donec lorem facilisis fermentum sem, ac viverra ante luctus vel. Donec vel mauris quam Proin vestibulum leo eget erat congue interdum. Suspendisse nunc ligula, suscipit vehicula consequat eu.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut laboreso et dolore magna aliqua Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco
Cras condimentum a elit eget sagittis. Ut dignissim sapien feugiat purus tristique, vitae aliquet arcu tempor. Nulla facilisi. Integer maximus mi non nulla posuere consectetur. Phasellus erat lectus, ullamcorper nec erat vel, hendrerit hendrerit urna. Curabitur ut tempor lacus. Vivamus mollis, elit vitae maximus imperdiet, nisi nulla fermentum nisi, sed luctus metus dolor ac eros. Nulla cursus venenatis enim, vitae tincidunt justo vulputate a. Sed elementum elit ultrices tellus elementum, et molestie nulla pharetra.
  • Donec porta ultricies urna, faucibus magna dapibus.
  • Etiam varius tortor ut ligula facilisis varius in a leo.
  • Folutpat tempor tur duis mattis dapibus, felis amet.
  1. Donec porta ultricies urna, faucibus magna dapibus.
  2. Etiam varius tortor ut ligula facilisis varius in a leo.
  3. Folutpat tempor tur duis mattis dapibus, felis amet.
Donec porta ultricies urna, nec faucibus magna dapibus vel. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Etiam varius tortor ut ligula facilisis varius in a leo.

Mon patient Sigmund Freud

Extrait :

Ici, au Burundi, le soleil se lève à 6 h 15 et se couche à 18 h 20 – tous les jours que Dieu fait, tous les mois de l’année. Ici, à Bujumbura, il ne fait jamais moins de 22 ; jamais plus de 28°. Il n’y a ni hiver ni été, ni saison, ni raison. Hier, ils ont encore tiré. Qui ? Le saura-t-on ? Les rebelles ? L’armée ? Certainement les deux ; sans compter les voleurs, et d’autres aussi parmi les innombrables détenteurs d’armes à feu qui, profitant du désordre, lâchent des rafales vers le ciel pour vérifier l’état de leur mitraillette. Là-haut, sur la colline, à Kiriri, le quartier que j’habite depuis maintenant un an, les kalachnikovs ont crépité durant deux heures la nuit dernière, flûtes enchantant le ciel de balles traçantes rouge fluo. Ce drôle de chant était scandé par des explosions de grenades et même quelques tirs de roquettes, reconnaissables à leur long sifflement d’angoisse avant l’explosion. Ce matin, Emmanuel m’a dit qu’il s’était inquiété pour moi. Jacques lui avait parlé des explosions dans mon quartier. Il est vrai que, cette fois, j’ai eu vraiment peur. Vers 2 h 30, une explosion plus forte que les autres a fait trembler les murs de ma maison. J’apprendrai tout à l’heure que le projectile est tombé sur la voiture de l’ambassadeur de Chine, à quelques maisons de la mienne. Le véhicule a littéralement explosé, ses entrailles fumantes exposées à la lune. Ce matin, les discussions vont bon train au bureau : « Ils visaient sans doute la maison du Président… » « Ou bien la résidence de l’ambassadeur des États-Unis… » « Ils tirent si mal, mais c’est dangereux, tout de même ; on a vite fait de croiser une balle perdue… » Je ne me sens pourtant pas en danger ici, quoiqu’il plane sur la ville comme la menace d’un drame imminent… Et l’on ne peut s’empêcher de penser au pire, à de nouveaux massacres, comme ceux d’octobre 1993, à une guerre civile ou à un coup d’Etat militaire. Ou encore, qui sait, une émeute, un  pillage généralisé… Du coup, la vie tourne au ralenti. Parfois quelqu’un dit tout  haut ce que tout le monde pense tout bas, et prononce à son tour cette formule qui résume si parfaitement la situation : « À quoi bon ? » Oui, à quoi bon s’engager dans des projets, dans des recherches, à quoi bon entreprendre des  affaires, si tout doit s’arrêter demain ? Personne n’a oublié l’embargo qui a suivi les tirs de mitraillette sur l’Airbus de la Sabena en décembre 2000.

Format : pdf

Taille : 1 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Tous les secrets de votre cerveau

Extrait :

A quand remontent vos premiers souvenirs d’enfance ? Combien de mots connaissez-vous ? Le parfum qui rend amoureux existe-t-il ? Pourquoi ne devez-vous pas téléphoner en conduisant ? Savez-vous d’où viennent vos instincts ? Toutes les réponses sont dans ce livre. Collection « Petites expériences » : nouveau format, nouvelle maquette et nouveau prix. Un auteur médiatisé

 

 

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

 

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Petit Livre de – Trucs et astuces pour écrire sans faute

0

Extrait :

L’orthographe est le plus souvent perçue comme un pensum, une

espèce de fardeau que l’on traîne depuis sa prime jeunesse et que l’on

continue, vaille que vaille, de porter à l’âge adulte… C’est à double titre

qu’elle pâtit de cette mauvaise réputation :

• Socialement, il est pénalisant d’avoir une mauvaise orthographe –

honte à qui ne maîtrise pas ses accords ou ses doubles consonnes !

• Ses nombreuses difficultés et irrégularités la font vivre à bien des

locuteurs et des scripteurs comme une épreuve, un supplice, un

martyre… encore accentué par le cadre rigide que lui imposent les

apprentissages scolaires !

Bref : un traumatisme !

Cet opuscule a pour but de battre en brèche ces deux conceptions :

• Tout d’abord, il ambitionne de dé-dra-ma-ti-ser l’orthographe : tout le

monde fait des fautes, tout le monde doute, même les meilleurs ! Aussi

n’y a-t-il nul déshonneur à se tromper… En revanche, l’envie de

progresser, la motivation pour se corriger, en toute décontraction et sans

autoflagellation : là réside le premier pas vers l’excellence

orthographique ;

• Pour ce faire, il faut à tout prix décomplexer face à l’orthographe :

réussir, c’est possible ! Cet ouvrage a donc vocation à proposer, d’une

manière simple, concise, pratique et accessible, quelques recettes et de

nombreuses ficelles pour ne plus commettre d’impair linguistique.

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

La communication non violente

Extrait :

Contrairement à ce que ces données laissent supposer, je prétends que le sens

de la coopération nous a été donné à la naissance. En réalité, nous avons plaisir à

rendre notre vie et celle des autres plus agréable. Comment puis-je soutenir

pareille affirmation au vu d’un quotidien caractérisé par des problèmes et des

conflits à résoudre avec nos collègues, nos collaborateurs, nos supérieurs, nos

parents ou nos partenaires ?

Comme l’écrit Desmond Morris, zoologue et éthologue de renom, nous, êtres

humains, sommes faits pour coopérer et nous entraider – sans ces qualités, nous

n’aurions jamais pu tuer des mammouths ni peupler si largement la planète.

Malheureusement, dès notre plus jeune âge, nous nous sommes habitués à l’idée

qu’il n’existe que deux possibilités : gagner ou perdre. Le cinéma ne nous

montre que des héros et des losers, les tournois de tennis des vainqueurs qui

jubilent et des perdants vite oubliés. C’est à qui aura le salaire le plus élevé, la

plus grosse voiture, la plus grande part de marché… Beaucoup se demandent

comment s’y prendre pour faire partie des gagnants. Car, bien sûr, personne ne

veut être dans le camp des perdants. D’où la lutte quotidienne pour la survie.

Nous pensons qu’il n’y en a pas assez pour tout le monde. Du coup, une idée

toute simple nous échappe : et si tout le monde pouvait gagner ?

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Elever nos enfants avec bienveillance : L’approche de la communication non violente

Extrait :

J’ai vécu un jour une expérience qui m’a véritablement fait prendre conscience du danger de traiter une personne différemment parce que c’est un « enfant ». Je venais de travailler pendant un week-end avec deux groupes, un gang de rue et une équipe de policiers, entre lesquels je faisais une médiation. Ils avaient eu des échanges très violents et m’avaient demandé de leur servir de médiateur. J’avais passé beaucoup de temps avec eux à traiter de la violence qu’ils exerçaient les uns envers les autres et j’étais épuisé. Sur le chemin du retour, je me suis dit que c’était bien la dernière fois de ma vie que je me trouvais au milieu d’un tel conflit ! Et bien entendu, qu’ai-je vu en rentrant à la maison ? Mes trois enfants en train de se battre. Je leur ai fait part de ma souffrance en m’exprimant comme nous recommandons de le faire en Communication NonViolente. Je leur ai dit comment je me sentais, de quoi j’avais besoin et ce que je demandais.

 

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Rêve ta vie, vis tes rêves. 30 clés pour prendre ta place dans ce monde

0

Rêve ta vie, vis tes rêves. 30 clés pour prendre ta place dans ce monde

Extrait :

Les scientifiques avaient donné des patates douces aux singes et observaient leurs réactions. Les singes semblaient apprécier les patates mais pas le sable dessus (les patates ayant été jetées à même le sol). Une femelle appelée Imo eut alors l’idée de tremper ses patates dans l’eau avant de les manger pour en retirer le sable. Fait surprenant, après quelques années, cette pratique avait été adoptée par presque tous les singes de l’île. Les jeunes macaques avaient vu Imo et, petit à petit, l’avaient imitée. Puis, ils avaient transmis cette pratique à leurs propres petits. En quelques années o ment s’était avéré à la grande majorité des macaques (sauf les plus vieux qui n’avaient pas changé leurs habitudes).

 

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Arsène Lupin gentleman cambrioleur

0

Extrait :

mon voisin de table… mon compagnon de cabine… –Et cela va durer encore cinq fois vingt-quatre heures! s’écria le lendemain miss Nelly Underdown, mais c’est intolérable ! J’espère bien qu’on va l’arrêter. Et s’adressant à moi : –Voyons, vous, monsieur d’Andrézy, qui sont déjà au mieux avec le commandant, vous ne savez rien ? J’aurais bien voulu savoir quelque chose pour plaire à miss Nelly ! C’était une de ces créatures magnifiques qui, partout où elles sont, occupaient immédiatement la place la plus en vue. Leur beauté autant que leur fortune éblouit. Elles ont une cour, des fervents, des enthousiastes. Élevée à Paris par une mère française, elle rejoignait son père, le richissime Underdown, de Chicago. Une de ses amies, lady Jerland, l’accompagne. Dès la première heure,

Format : pdf

Taille : 4 Mb

Langue : français


 

Passer à la page suivante pour le téléchargement

La semaine de 4 heures

0

Extrait :

« Art de vivre », ça vous dit quelque chose ? Oui, bien sûr. Mais êtes-vous prêt à rayer « mode de vie »

de votre vocabulaire pour le remplacer, précisément, par « art de vivre » ? Probablement. Pour nous en

assurer, examinons ensemble les doutes et les craintes qui assaillent ceux qui s’apprêtent à faire le grand

saut pour rejoindre les Nouveaux Bienheureux.

Faut-il que je quitte ou que je déteste mon travail ? Dois-je avoir le goût du risque ?

« Non », « non » et « non ». Utiliser les pouvoirs du Jedi pour disparaître de votre bureau ou inventer des

activités pour financer votre art de vivre, il y a des chemins de toutes les couleurs, pour tous les goûts.

Comment, quand on est salarié d’une grande entreprise, part-on explorer les merveilles cachées de la

Chine pendant un mois et en appelle-t-on à la technologie pour n’en rien laisser savoir ? Comment crée-t-

on une entreprise qui marche toute seule et vous rapporte 80 000 € par mois ? Vous saurez tout.

Faut-il que je sois jeune et célibataire ?

Absolument pas. Ce livre s’adresse à tous ceux qui en ont assez de remettre leur vie à demain et ont envie

d’en déguster les fruits ici et maintenant. Du jeune homme de 21 ans qui conduit une Lamborghini à la

mère célibataire qui a parcouru le monde pendant 5 mois avec ses deux enfants, l’aventure, comme on le

verra, est ouverte à tous. Si vous en avez assez de l’ordinaire et si vous êtes prêt à entrer dans un monde

d’options infinies, ce livre est pour vous.

Devrai-je voyager ? C’est seulement de plus de temps dont j’ai envie.

Non. C’est une option parmi d’autres, rien de plus. L’objectif est de vous rendre libre de votre temps et de

vos mouvements. À vous ensuite d’utiliser cette liberté comme bon vous semble.

Faut-il que je sois né riche ?

Non. Mes parents n’ont jamais gagné plus de 50 000 € par an à eux deux et je travaille depuis l’âge de

14 ans. Je ne suis pas Rockefeller et vous n’avez pas non plus besoin de l’être.

Dois-je être diplômé d’une grande école ?

Pas du tout. La plupart des modèles que nous croiserons dans ce livre n’ont pas usé leur jeunesse sur les

bancs où se forment les élites et certains ont même abandonné leurs études. Les grandes écoles et autres

universités prestigieuses sont des endroits formidables, mais ne pas sortir de l’une d’elles présente des

avantages méconnus. Aux diplômés des meilleures écoles les postes à hauts revenus et 80 heures de

travail la semaine. Hors 15 à 30 années de labeur qui vous broient l’âme, point de salut. C’est en tout cas

ce que l’on a réussi à nous faire croire. Ce que j’en sais ? Je suis passé par là et j’ai vu les ravages. Il est

temps de changer le cours des choses.

Format : pdf

Taille : 4 Mb

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Les hommes ne sont jamais comme dans les romans !

0

Extrait :

Ça, c’est ma mère tout craché. Chaque fois que j’écris un nouveau roman,

elle s’imagine refaire sa vie avec mon dernier héros. Dans ce cas-ci, Robert

Standfield est un réalisateur influent d’Hollywood qui tombe éperdument

amoureux d’une actrice qui refuse de lui ouvrir son cœur, car il a la

réputation de se servir de toutes les femmes qui foulent son plateau. Le jour

où elle lui donne enfin sa chance, Emily apprend qu’elle est enceinte de son

ex. Bref, un récit déchirant qui plaît à mes lectrices sentimentales, mais qui

laisse les fans de polars sur leur faim. Forcément !

— Et toi, ma chérie, un Robert dans ta vie ? relance ma mère. J’aurai des

petits-enfants avant d’être trop vieille pour jouer avec eux ?

C’est le deuxième sujet de conversation préféré de ma mère. Elle aimerait

tant me voir me marier et fonder une famille, mais ce n’est pas par hasard

que j’écris des histoires sentimentales. Je vis par procuration les émotions et

les frissons auxquels ont accès mes héroïnes grâce aux protagonistes que je

crée pour elles. De mon côté, je ne rencontre que des types barbants,

aucunement romantiques, et bien trop centrés sur leur nombril pour se

vouer au bien-être d’une fille comme moi. En vérité, je suis moi-même trop

occupée pour mettre de l’énergie dans une relation. Et soyons honnêtes, une

écrivaine est toujours perdue dans ses pensées, à réfléchir à sa prochaine

histoire, à son prochain chapitre. Je ne suis pas la personne la plus agréable

à côtoyer. Enfin !

Format : pdf

Taille : 4 Mb

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Les Secrets du Marketing viral

0

Extrait :

• Déverser des messages non sollicités sur des cibles de masse, puis

espérer qu’une poignée d’entre leurs destinataires enverront de l’ar-

gent n’a plus de sens. Le marketing fondé sur l’interruption d’autrui

a cessé d’être rentable..

• L’avenir appartient au contraire à ceux qui jettent les bases d’un

fonctionnement dans lequel les personnes intéressées par un produit ou

un service le vendront les unes aux autres. L’entreprise doit initier des

réseaux de consommateurs, puis se retirer pour les laisser se parler.

Si vous cherchez des idées radicalement inédites, sachez que vous

ne les trouverez pas dans cet ouvrage, ni d’ailleurs dans aucun autre

consacré au même sujet. Guérilla marketing, marketing relationnel,

Permission Marketing : ces idées ne sont pas réellement nouvelles.

Elles présentent toutefois l’avantage de stimuler et d’élargir la réflexion

sur les moyens d’améliorer le marketing. Soyons francs : si l’on

construisait des usines aussi mal que l’on conçoit des campagnes de

publicité, l’économie serait en ruines. Ce livre vous aidera à mieux

comprendre cette tradition vénérable du marketing qu’est le bouche

à oreille, et à déclencher votre idée virus.

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

0

Extrait :

Les idées reçues ont un coût : s à e’appui contre le réchauffement climatique ou des événements contre le réchauffement climatique ou des vertus démocratiques de l’élection, les bonnes consciences de tous les bords en seront pour leurs frais.

 

Avec constance et rigueur, Fabrice Houzé nous oblige à revenir aux faits, décortique les chiffres et avance des propositions : supprimer les brevets, remplacer le vote par le tirage au sort ou taxer la viande, etc.

 

Dérangeant parfois, toujours pédagogique, ce livre est à mettre entre les mains de tous ceux qui veulent mieux comprendre l’économie.

 

« J’ai dévoré ce livre. C’est le nouveau Freakonomics ! »

Michel Godet.

 

Biographie de l’auteur

 

Fabrice Houzé est ingénieur de formation. Passionné par l’économie et la finance, il est devenu trader et signe ici son premier livre.

 

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Qui suis-je? Montpetit, Marie

0

Extrait : 

La grande question. Juste à elle seule, c’est une dissertation universitaire,

un sujet de mémoire de maîtrise doublé de pensées philosophiques à n’en

plus finir. Être ou ne pas être, telle est la grande question.

Qui suis-je? Je suis Marie Montpetit… Et ensuite? Tout d’abord, je suis

intervenante psychosociale, bachelière de formation. Je travaille

principalement avec des familles en difficulté – nucléaires, monoparentales

et recomposées – et j’accompagne également toute personne vivant une

problématique de santé mentale, et ce, depuis plus de dix ans.

Femme de «50 ans et quelques» – 50 ans pour vous et les «et quelques»

pour moi –, mariée depuis trente ans (eh oui, ça existe encore), mère de

trois enfants – même rendus à l’âge adulte, vous aurez compris qu’ils sont

et demeurent mes enfants. Je suis l’aînée de la grande famille de mon père

et je me situe quelque part au milieu de nombreux petits-enfants du côté de

ma mère; j’ai une sœur cadette et un frère décédé il y a de nombreuses

années.

Plusieurs passions m’ont animée tout au long de ma vie: musique, chant,

lecture, écriture; plusieurs métiers m’ont amenée à faire ce que je fais et

surtout ce que je suis aujourd’hui: de secrétaire-comptable à courtière en

alimentation, en passant par copropriétaire d’une entreprise en construction

jusqu’à intervenante bénévole en milieu communautaire et scolaire. Une

pause de près de dix ans a été nécessaire afin de bâtir ma famille adoptive:

l’arrivée de mon aîné à l’âge de 16 mois ainsi que de ma cadette, âgée de 18

mois, les deux provenant du fin fond de l’Orient. Finalement, mon

troisième enfant est arrivé chez moi un beau jour d’été, à l’âge de 5 ans,

avec son petit baluchon des Centres Jeunesse du Grand Montréal. Des

années d’investissement auprès de mes enfants m’ont valu trois belles

chandelles de fierté. Aujourd’hui, ils sont devenus de beaux adultes,

arborant fièrement l’avenir avec toute la candeur du jeune adulte.

Format : pdf

Taille : 1 MB

Langue : Français

Passer à la page suivante pour le téléchargement