More
    Homedéveloppement personnelTélécharger Le bel âge du cerveau Et si vieillir était une bonne...

    Télécharger Le bel âge du cerveau Et si vieillir était une bonne nouvelle ? Pdf gratuit

    Advertisements

    Le bel âge   du cerveau 

    Et si vieillir était une bonne nouvelle ?

    Extrait :
    Voici un livre qui s’adresse à tous, c’est-à-dire à ces étranges animaux qui
    ont appris à un moment ou à un autre de leur existence que celle-ci avait
    une fin et que leur vie suivrait un sens irréversible même si celui-ci ne
    coïncidait pas toujours avec la direction qu’ils avaient prise. Le beau titre de
    l’ouvrage Le bel âge du cerveau est trompeur, à moins de préférer les
    superbes bouquets de fleurs fanées aux brassées de fleurs des champs aussi
    éclatantes qu’éphémères. L’auteur fait preuve, en effet, d’un pessimisme
    éclairé qui prend la vie du bon côté, même si c’est celui de la sortie. « La
    vieillesse, écrit Casanova – l’homme le plus vivant de son siècle –, est la
    pire des véroles. » À celle-ci, il n’est d’autre remède que la mort et nul ne
    saurait arrêter le temps qui glisse sur le parquet ciré des souvenirs. La
    vieillesse est-elle une maladie ? Oui, à la condition d’enlever à ce mot un
    sens néfaste et extérieur à l’être qui plongerait celui-ci dans le malheur en
    punition d’une erreur de gestion de sa vie ou par un arrêt aveugle du destin.
    Le parti pris de l’auteur n’est pas celui-là. André Aleman considère que la
    vieillesse est le troisième âge de la vie, celui où paradoxalement il est
    possible à l’humain, dégagé de l’angoisse d’un avenir incertain, d’atteindre
    l’idéal des philosophes grecs : « une vie réussie ». C’est dans le cerveau qui
    n’est rien d’autre pour moi que le siège de l’âme que se joue l’opéracomique de la vie. Comme l’affirmait le grand psychiatre Auguste Forel, 
    « l’âme et l’activité du cerveau vivant sont une seule et même chose »,
    point de vue que je défendrai jusqu’à preuve du contraire : c’est-à-dire tant
    qu’on ne m’aura pas prouvé qu’il existe des âmes sans cerveau et des
    cerveaux vivants sans âme. Le terme d’âme loin de conforter une position
    spiritualiste restaure le corps (la chair) dans ses prérogatives. Le cerveau est
    le lieu où s’épanchent les passions (désir, plaisir, souffrance, émotions) et
    l’âme représente « l’éprouvé » du corps – la voix de la chair selon Épicure.
    Format : PDF
    Taille : 1 MB
    Langue : français
    Le bel âge du cerveau Et si vieillir était une bonne nouvelle ?

    Téléchargement :
    Le téléchargement est gratuit et facile disponible en Format PDF profitez vous
    Cliquezc ici pour télécharger
    Advertisements

    N'oublie pas de partager le livre avec vos amis

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    lire plus

    France
    couvert
    29 ° C
    29 °
    29 °
    68 %
    2.7kmh
    100 %
    dim
    31 °
    lun
    30 °
    mar
    30 °
    mer
    30 °
    jeu
    29 °