On est foutu, on pense trop !. Comment se libérer

Advertisements

Extrait :

Dans toutes ces situations, avez-vous reconnu la présence du gros ego ?

Laissez-moi vous aider. Il y a Roger, le collègue fraîchement promu, les

amis de votre fils, le retardataire…

Mais pourquoi diable l’attention perdue de votre auditoire vous met-elle

dans un tel état ? Il serait pourtant parfaitement extraordinaire que tous les

êtres humains soient comme vous, écoutant sans décrocher devant des

choses importantes et intéressantes. Certes, dans un monde où tous les

Pensouillard auraient été apprivoisés, il en serait peut-être ainsi. Mais nous

n’en sommes pas là, loin s’en faut  ! Il semblerait même que, en cette

époque de modernité, nous assistions à une accélération de la course folle

de nos hamsters mentaux, votre esprit en première ligne, évidemment !

Lorsque les yeux et les oreilles de votre auditoire se détournent pour

Advertisements

s’attacher au retardataire, votre ego se sent soudainement privé de toute

l’attention qui le nourrit. Pour Pensouillard, un tel abandon suscite un cri du

cœur : « Et moi alors ? On ne s’occupe plus de moi ? On m’abandonne ?

Que va-t-il m’arriver  ?  » Car Pensouillard veut que tous les projecteurs

soient braqués sur lui. Il ne peut pas admettre, ne serait-ce qu’une seconde,

que votre conscience s’éveille et vous permette de comprendre ce simple

fait : une tête qui se tourne vers une porte qui s’ouvre est un pur réflexe de

survie !

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Advertisements

Related Posts

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here