La Psychologie de l’Argent

Extrait :

Au début des années 1900, Wagner-Jauregg a commencé à injecter à ses patients des souches inférieures de typhoïde, de paludisme et de variole pour déclencher des fièvres suffisamment fortes pour tuer leur syphilis. C’était aussi dangereux que cela puisse paraître. Certains de ses patients sont morts à cause du traitement. Il a finalement opté pour une version faible du paludisme, car il pouvait être efficacement combattu avec de la quinine après quelques jours de fièvre déchirante.

Après quelques essais et erreurs tragiques, son expérience a fonctionné. Wagner-Jauregg a rapporté que 6 patients syphilitiques sur 10 traités par <<< paludothérapie » se sont rétablis, contre environ 3 patients sur 10 laissés seuls. Il a remporté le prix Nobel de médecine en 1927. L’organisation note aujourd’hui : « Le principal travail qui a préoccupé Wagner-Jauregg tout au long de sa vie professionnelle était la tentative de guérir les maladies mentales en provoquant de la fièvre.

 Attention 

Si notre site a partagé votre livre ou votre fichiers sous copyright ou vos informations personnelles, utilisez le formulaire de contact pour nous le faire savoir. Vous recevrez une réponse dans les 3 jours ouvrables.N’oubliez pas d’envoyer le lien de contenu signalé.

Un grand merci pour votre compréhension !

error: Content is protected !!