BIEN ÉCRIRE AU TRAVAIL

Advertisements

Extrait :

Depuis plusieurs décennies, on annonce la fin de l’écrit ! Pour preuve,

en vrac : les nouvelles technologies de l’information, le langage

« sms », la perte du «savoir écrire» dans les cursus de formation,

la chute de la lecture, etc. On pense que l’ère de la communication

précipite sa chute. Balayons ces lieux communs … qui excusent sou-

vent le « mal écrire » et révèlent un oubli de notre histoire.

La communication existe depuis les débuts de l’humanité, sur les

murs des grottes, et l’humanité a écrit dès qu’elle a voulu élaborer

un langage partagé par plus de quelques-uns et donner une durée

de vie plus longue à son message. Avec Internet, on a cru voir

la fin des livres, mais on oublie deux choses : le livre, autrefois

réservé aux lettrés, s’est démocratisé et, aujourd’hui, la produc-

Advertisements

tion éditoriale est exponentielle. Quant à la relation écrite entre

les individus et les organisations économiques, il y a longtemps

qu’elle ne se réduit plus à la correspondance.

Ce qui change, ce sont : les langages, les supports, les modalités

de diffusion. En réalité, l’écrit est plus vivant que jamais, il se

diversifie, il se multiplie.

Format : pdf

Taille : 4 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement


Advertisements

LIVRES recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *