La conjuguaison et ses pièges

Extrait :

Conjuguer un verbe, c’est mettre en relation une (ou des) personne(s) (ou l’absence volontaire de personne réelle dans le cas d’un verbe impersonnel),

un (ou des) objet(s) ou une (ou des) action(s) avec un temps et un mode,tout cela pour dire quelque chose. Conjuguer en français a pour utilité de

préciser la position de celui qui parle et d’en informer autrui : qui parle ?

Comment se situe-t-il ? Au passé, au présent, au futur, et dans quel mode, celui du réel ou ceux du souhait, de l’irréel ?

Le temps d’un verbe montre la position de celui qui parle par rapport à ce qu’il dit et situe dans le temps, justement : « Hier j’ai failli craquer. J’avais mal et il pleuvait. » (Pierre Autin-Grenier) Le premier temps (passé composé) nous raconte un événement qui s’est produit un jour dans le passé. Le second (imparfait) nous dit un passé qui a duré objectivement et du point de vue de celui qui parle.

On peut aussi exprimer le temps par d’autres moyens que les variations du verbe, des moyens qui peuvent être complémentaires du verbe ou le remplacer  : avec des adverbes (hier, aujourd’hui, demain…), des compléments de temps (l’année dernière, l’an prochain) : « Demain, je me

mets au régime. »

Les verbes, avec leurs temps, leurs modes et leurs indications de personne, sont bien utiles pour parler juste… Ce qui ne signifie pas toujours faire bien !

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Livres Recommandés :  Vérités et mensonges de nos émotions

 Attention 

Si notre site a partagé votre livre ou votre fichiers sous copyright ou vos informations personnelles, utilisez le formulaire de contact pour nous le faire savoir. Vous recevrez une réponse dans les 3 jours ouvrables.N’oubliez pas d’envoyer le lien de contenu signalé.

Un grand merci pour votre compréhension !

error: Content is protected !!