Et si je prenais mon temps

Extrait :

Imaginez un instant votre envie d’en découdre avec ce rythme

effréné, votre volonté d’échapper à ce mode de vie en flux tendu,

administré par la loi du TTU (très très urgent) et régi par le seul

oukase de la rentabilité et du « toujours plus vite ».

Il n’y a qu’à observer la journée de Lou, consultante RH, pour s’en

persuader. Réveil à 6 h 30. Vite, elle se lève, avale un café, habille

ses trois enfants, leur prépare vite un petit déjeuner, saut·e dans

sa voiture pour les déposer tout aussi vite à l’école, pour ensuite

rejoindre dare-dare l’entreprise où elle doit intervenir. Puis, encore

plus vite, elle s’installe devant son ordinateur, et commence à

travailler, rœil rivé sur sa montre. Objectif: ne pas pren dre de

retard pour quitter vite son lieu de travail à rheure dite et sauter

fissa dans sa voiture, aller vite chercher sa progéniture, rentrer

« ventre à terre» chez elle, préparer à la hâte un goûter, faire

réciter les leçons, tout cela, bien sûr, en attrapant d’une main

le portable qui sonne, en regardant vite fait ses e-mails et en

zappant les programmes TV pour trouver vite rémission enfantine

qui captera l’attention de ses chères têtes blondes, le temps de

cuisiner presto, d’accueillir subito son mari, et de faire dîner vite

vite toute sa tribu, pour ensuite coucher sa marmaille, non sans

avoir vite vite raconté une histoire pour maman pressée, et puis

vite vite ranger les affaires pour le lendemain, avant de s’é1:houer

sur le canapé, pour vite vite regarder la fin du film, et se jeter

épuisée dans les bras de Morphée …

 Attention 

Si notre site a partagé votre livre ou votre fichiers sous copyright ou vos informations personnelles, utilisez le formulaire de contact pour nous le faire savoir. Vous recevrez une réponse dans les 3 jours ouvrables.N’oubliez pas d’envoyer le lien de contenu signalé.

Un grand merci pour votre compréhension !

error: Content is protected !!