Vivre avec un haut potentiel

Extrait :

Les modèles cognitifs sont apparus au XXe siècle, et sont venus relayer, formaliser, les travaux du siècle précédent. Avant la création de ces modèles cognitifs, le psychologue et chercheur anglais Spearman (1863-1945) a postulé l’existence d’un facteur d’intelligence générale, qu’il a appelé « facteur g » (le « g » pour général), pensant qu’il s’exprimait dans tous les domaines de la cognition humaine, donc qu’il influençait tous les processus intellectuels. Il ouvre la voie à une conception dite bifactorielle de l’intelligence : le facteur g est en lien avec les différentes composantes de l’intelligence, donc avec des domaines spécifiques, comme les capacités verbales, les capacités de numération, etc.

Livres Recommandés :  Pro en Gestion du temps

 Attention 

Si notre site a partagé votre livre ou votre fichiers sous copyright ou vos informations personnelles, utilisez le formulaire de contact pour nous le faire savoir. Vous recevrez une réponse dans les 3 jours ouvrables.N’oubliez pas d’envoyer le lien de contenu signalé.

Un grand merci pour votre compréhension !

error: Content is protected !!