Et si je prenais la vie du bon côté

Extrait :

La pensée positive se compose de deux grandes approches.

Je qualifierai la première de pensée positive « psychologique » et la seconde de pensée positive « immanente ».

Ces deux versants de la pensée positive peuvent être utilisés

seuls ou conjointement, selon les croyances de chacun.

La pensée positive « psychologique » agit sur notre façon

de « penser le monde ». Elle nous permet de concevoir des

raisonnements plus constructifs, et des représentations du

monde plus confortables et plus efficaces. Elle nous incite

à voir le beau plutôt que le moche, et elle nous apprend

à transformer nos problèmes en objectifs. Ses effets sont

internes et agissent sur notre façon de voir la vie. Cette

forme de pensée positive « psychologique » est aussi

nommée « autoconditionnement positif » ou « programmation mentale positive ».

L’autre forme de pensée positive sera, dans ce livre, qualifiée

d’« immanente». Elle interpelle le monde, en lui demandant

de nous fournir divers bienfaits. Elle fait appel à la bienveillance de nos semblables et, de façon plus surprenante,

à celle de l’univers. Nous l’étudierons dans le deuxième

chapitre. Cette forme « immanente » de la pensée positive

heurtera volontiers les esprits cartésiens. Il est clair que voir

quelqu’un demander de l’argent à l’univers peut prêter à

sourire. Libre à chacun de considérer que c’est un outil de

haute valeur ou une fumisterie.

 Attention 

Si notre site a partagé votre livre ou votre fichiers sous copyright ou vos informations personnelles, utilisez le formulaire de contact pour nous le faire savoir. Vous recevrez une réponse dans les 3 jours ouvrables.N’oubliez pas d’envoyer le lien de contenu signalé.

Un grand merci pour votre compréhension !

error: Content is protected !!