S’accepter pour être heureux

Advertisements

Extrait :

Dans le domaine du développement personnel, la comparaison est

unanimement décriée. En plus de nous empêcher d’être nous-mêmes, elle

serait aussi un frein au lâcher-prise, comme le relève l’auteure à succès

Rosette Poletti : « L’un des moyens qu’utilisent inconsciemment tous

ceux qui ne vivent pas le moment présent et qui n’acceptent pas ce qui

est, c’est l’habitude de comparer les choses et les situations les unes aux

autres et de se comparer eux-mêmes aux autres1. »

Les psychologues se méfient également des comparaisons et de leurs

effets nocifs, à l’instar de Zindel Segal, Mark Williams et John Teasdale,

précurseurs de l’intégration de la méditation de la pleine conscience

Advertisements

dans les psychothérapies, qui affirment : « Les gens qui ont été dépressifs

dans le passé dépensent souvent une grande partie de leur énergie à faire

des comparaisons2. » Et de surenchérir avec la voix de Jon Kabat-Zinn :

« Le fait de se concentrer sur la disparité entre la personne que nous

voudrions être et celle que nous pensons être nous rend un peu plus déprimé

Format : pdf

Taille : 3 MB

Langue : français

Passer à la page suivante pour le téléchargement

Advertisements

Related Posts

Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here